Mise en œuvre du projet de Carte européenne de l’étudiant (ESC) avec les universités italiennes

26 octobre 2017 in Milan, Italie.

La réunion de lancement du 26 octobre 2017 à Milan était organisée par le Cnous, coordinateur du projet, et EDUCatt, le réseau des services aux étudiants des universités catholiques en Italie (Milan, Piacenza,….) ainsi que la Fondazione ENDISU, partenaires à part entière du projet Erasmus+.

Elle a rassemblé une trentaine de représentants d’universités italiennes intéressées à participer à la phase d’expérimentation du projet.

Après une présentation du cadre et des objectifs du projet ESC, Jean-Paul Roumegas, coordinateur du projet, et Andrea Baldin, chef de projet (EDUCatt), ont fait un état des lieux des travaux techniques réalisés à ce jour et présenté les modalités de connexion à la plateforme d’échanges (ESC-R) qui permettra la communication entre systèmes d’information des universités. Les prérequis indispensables pour participer à la phase d’expérimentation ont été détaillés : insertion de l’hologramme ESC, génération des numéros uniques de carte étudiante (ESCN), API permettant l’envoi des ESCN à la plateforme, recommandations pour générer des QR Code…

————————————–

Coordonné par le Cnous et rassemblant 8 partenaires principaux représentant la France, L’Italie, l’Allemagne et l’Irlande, ainsi que 17 partenaires associés d’autres pays et de réseaux européens, le projet de Carte européenne de l’étudiant (n°2016-1-FR01-KA203-024084) est financé à hauteur de 300 000 euros par Erasmus+, le programme européen pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport.

————————————

Le projet consiste en la mise en place d’une plateforme numérique pour que la reconnaissance du statut et de l’identité électronique étudiants.

Cette reconnaissance numérique permettra l’accès fluide aux services sur les campus pour les étudiants en tous types de mobilités : restaurants universitaires, distribution automatique, photocopies, laveries et tous services marchands, accès aux bibliothèques, mobilités Erasmus, contrôles d’accès, mais aussi transports urbains, pass culture, sports et loisirs, etc…

Les États membres de l’Union européenne ainsi que les pays de l’Espace de Bologne (les ministres de l’enseignement supérieur des 48 pays de Bologne seront réunis à Paris du 23 au 25 mai 2018 pour la « Conférence de Bologne ») et devraient annoncer une généralisation de la Carte étudiante européenne.

Le lancement auprès des universités allemandes se tiendra à Berlin le 27 novembre 2017. Pour les universités françaises en novembre, avec une réunion à Strasbourg du Comité national Carte étudiante, le 24 novembre, mais aussi 23 novembre à Karlsruhe pour Eucor, le campus européen, projet transfrontalier emblématique pour la carte étudiante européenne.

———————————-

Une réunion générale des partenaires du projet aura lieu les 14 et 15 décembre 2017 à Milan (Italie).